Bernard Parmegiani (1927-2013)

L'Instant mobile (1966)

musique de concert pour électronique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1966
    • Durée : 00:10

Information sur la création

  • 25 May 1966, France, Paris, Maison de la Radio, Studio 105.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Note de programme

Pièce composée en quatre pistes. « La sensation d’une durée continue que “la seule mémoire uniformise”, s’oppose aux “instants sans durée” projetés en plusieurs points de l’espace. Les variations subtiles de continuums superposés créent entre les haut-parleurs une sorte de balancement sonore. Un nouvel appareil, le modula­teur de forme, a permis d’isoler ainsi par “extraction” des instants continuellement mobiles. » (B. P.) C’est à l’occasion de la notice de cette pièce — qui se termine par une danse effrénée qui préfigure la Roue Ferris — que le compositeur cite la phrase de Gaston Bachelard : « Le temps ne se remarque que par les instants, la durée n’est sentie que par les instants ». Cette réflexion continuera d’irriguer les œuvres ultérieures du compositeur, de Capture éphémère au triptyque des années 90 : Présent composé, Entre-temps et Plain-temps (Cf. notamment ci-dessous la notice de la première de ces trois pièces).

Régis Renouard Larivière.