Luc Ferrari (1929-2005)

Labyrinthe Hôtel (1989-1990)

opéra de chambre pour une actrice et trois acteurs

  • Informations générales
    • Date de composition : sep 1989 - aug 1990
    • Durée : 1 h 30 mn
    • Livret (détail, auteur) :

      textes de Colette Fellous.


      1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

      2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

      3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Information sur la création

  • Date : May 1990
    Lieu :

    création de la version oratorio, Allemagne, Brême, Radio Bremen, festival Pro Musica Nova


    Interprètes :

    Elise Caron, Peter Bonke, Michel Musseau : acteurs, Sylvain Frydman et Carol Mundinger : clarinettes, Marianne Delafon : percussion, Michel Maurer : piano, mise en scène : Luc Ferrari.

  • création scénique, 27 septembre 1990, France, Strasbourg, festival Musica, dramaturgie et mise en scène : Farid Paya.

Note de programme

« Partis du roman de Colette Fellous, Calypso, d'une création radiophonique sur ce même roman et son auteur, d'une série de chansons sur le corps, les trois auteurs en sont ainsi arrivés à la conception d'un objet lyrique dans lequel se mêlent le chant, la parole, les bruits du monde et les secrets de l'intime, le tout appelé "opéra de chambre" puisque cela se passe dans une chambre d'hôtel. Par suite d'un malentendu entre la romancière, le metteur en scène et le compositeur, cet opéra de chambre n'est plus représentable. Une nouvelle version musicale existe, elle a pour titre Chansons pour le corps » (voir 1994).


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Luc Ferrari.