José María Sánchez-Verdú (1968)

Maqbara (Epitafio para voz y gran orquesta) (2000)

pour voix et grand orchestre

  • Informations générales
    • Date de composition : 2000
    • Durée : between 15 mn and 16 mn
    • Éditeur : Emec, 2004
    • Commande: Orchestre National d'Espagne
    • Livret (détail, auteur) :

      Textes de Ommar Jayyam et Adonis (Ali Ahmad Said Esber).


      1. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

      2. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

      3. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      4. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Effectif détaillé
  • soliste : voix soliste non spécifiée
  • 4 flûtes (aussi 2 flûtes piccolos), 3 hautbois, 3 clarinettes, 3 bassons, 4 cors, 4 trompettes, 4 trombones (aussi trombone basse), tuba, timbales, 4 percussionnistes, orgue, piano, 16 violons, 14 violons II, 12 altos, 10 violoncelles, 8 contrebasses (aussi 2 contrebasses à 5 cordes)

Information sur la création

  • Date : 17 November 2000
    Lieu :

    Espagne, Madrid, Auditorium National de Musique


    Interprètes :

    Marcel Pérès : baryton, l'Orchestre National d'Espagne, direction : Pedro Halffter Caro.