Núria Giménez-Comas (1980)

Hyle. Les Géants de Vico (2013-2014)

pour quatuor et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2013 - 2014
    • Durée : 17 mn
    • Éditeur : BabelScores
Effectif détaillé
  • violon, violon II, alto, violoncelle

Information sur la création

  • 28 September 2014, France, Royaumont, par le quatuor Diotima.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus II composition et informatique musicale
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Núria Giménez-Comas (encadrement pédagogique : Grégoire Lorieux)

Observations

Enregistrement de la création, https://medias.ircam.fr/xdfa4cc

Note de programme

En grec, Hyle (prononcer "hilé") signifie d’abord « forêt » et, par extension, désigne le concept de matière.

C’est dans la forêt que Nuria Gimenez Comas est ici allée chercher à la fois son imaginaire sonore et son inspiration — notamment dans la pensée de Giambattista Vico (1668-1744), historien et philosophe italien.

Jouant sur l’opposition entre la forêt et la cité, l’un remettant l’autre en question, Vico met en regard intuition poétique et philosophie abstraite, sensorialité et fait politique. De tous ces concepts et images, la compositrice tire un essai musical sur l’imaginaire occidental. Dessinant diverses « scènes sonores », la partie électronique lui permet d’explorer la dualité entre son concret et son instrumental, à l’aide notamment du processus de resynthèse (analyse et restitution du son en temps réel).

Jérémie Szpirglas.