Maurice Ohana (1913-1992)

Avoaha (1990-1991)

pour chœur mixte, 3 percussions et 2 pianos

  • Informations générales
    • Date de composition : 1990 - 1991
    • Durée : 27 mn
    • Éditeur : Billaudot, 1993
    • Commande: Ministère de la Culture, Région Rhône-Alpes, Festival Olympique des Arts, à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver, Albertville 1992
    • Dédicace : à Eric Ericson
Effectif détaillé
  • chœur mixte [36 à 48 voix, SATB] , 3 percussionnistes, 2 pianos

Information sur la création

  • Date : 14 February 1992
    Lieu :

    France, Aix-les-Bains, Palais des Congrès, inauguration des Jeux Olympiques d’Albertville


    Interprètes :

    le Chœur de chambre de Stockholm, Jay Gottlieb et Jean-Efflam Bavouzet : piano, Jean-Paul Bernard, Florent Jodelet et Thierry Miroglio : percussions, direction : Kent Nagano.

Titres des parties

I. Iya-Ngô ; II. Igvodou ; III. Yemaya ; IV. Refrain d’esclaves ; V. Iya ; VI. Eros noir ; VII. Conductus ; VIII. Aux Dieux de la foudre et du vent ; IX. Imprécations au Dieu Changô sourd aux sortilèges ; X. Eloge des héros et des ancêtres ; XI. Tiger moon (lune du tigre) ; XII. El Dorado.


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.