Aurélien Dumont (1980)

Frottole des forêts flottantes (2009)

pour traverso, violon baroque, chant, viole de gambe et clavecin

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009
    • Durée : 10 mn about
    • Dédicace : à l'Ensemble Opalescences
    • Livret (détail, auteur) :

      Texte de Dominique Quélen.


      1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

      2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

      3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Effectif détaillé
  • traverso, violon - instrument ancien (aussi voix non spécifiée), viole de gambe, clavecin

Information sur la création

  • Date : 4 August 2009
    Lieu :

    Belgique, Bruges, Concertgebouwn, festival MA


    Interprètes :

    l'Ensemble Opalescences.

Observations

Possibilité de redistribuer des rôles de récitants.


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Note de programme

Frottole des forêts flottantes est une réflexion sur la musique baroque et sur les instruments qui la composent. C’est un amas d'éléments divers, où se croisent danses, aria, tempêtes et tombeau, un peu à la manière de l’opéra-ballet. Le discours musical est soutenu par un texte trilingue filtrant la symbolique baroque du miroir, de la mort et de la nature, par le prisme de l’abstraction et de la dérision. En résulte un espace singulier qui explore les possibilités de couplages entre abstraction et figuralisme d’un côté, avec les éléments structurels et le matériau de l’autre. Proche du théâtre musical dans sa facture, cette pièce peut être mise en espace.


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Aurélien Dumont.