Chaya Czernowin (1957)

Duo leat (2009-2010)

pour deux clarinettes basses
[Duo slow - Duo lent]

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009 - 2010
    • Durée : 02 mn 30 s
    • Éditeur : Schott
    • Commande: Petra Stump et Heinz-Peter Linshalm
Effectif détaillé
  • 2 clarinettes basses

Information sur la création

  • Date : 13 June 2010
    Lieu :

    Autriche, Hohenems, Jüdisches Museum


    Interprètes :

    Petra Stump et Heinz-Peter Linshalm.

Observations

Écouter l'enregistrement du concert ManiFeste du 28 juin 2014 au Centquatre : https://medias.ircam.fr/xbccddc


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Note de programme

En hébreu, Duo Leat signifierait « Duo lent »… ou plutôt « duo lentement », puisque le titre est délibérément rendu un peu étrange par une erreur de grammaire, en utilisant l’adverbe à la place de l’adjectif. D’une durée de trois minutes, la pièce est une miniature écrite à la demande de mes deux amis, et néanmoins clarinettistes exceptionnels, Petra Stump et Heinz-Peter Linshalm. Aimant beaucoup le timbre de la clarinette, j’ai saisi l’occasion pour faire une petite sculpture toute en volutes avec le son des deux instruments.


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

Chaya Czernowin, propos recueillis par Jérémie Szpirglas, note de programme du festival Manifeste 2014.