Jesper Nordin (1971)

In the midst of Trespassing (2009)

pour violon, percussion et électronique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009
    • Durée : 15 mn
    • Éditeur : Peters
    • Commande: Trio Trespassing avec l'aide du Swedish Arts Grants Committee
Effectif détaillé
  • percussionniste, violon

Information sur la création

  • Date : 16 November 2009
    Lieu :

    Suède, Stockholm


    Interprètes :

    le Trio Trespassing.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

In the midst of Trespassing is the first piece composed specifically for Trio Trespassing (Niklas Brommare – percussion, Daniel Frankel – violin and Jesper Nordin – electronics). The basic material in the piece are the improvisations of the group that are then sculpted and remixed.

In the midst of Trespassing is an enlargement of an earlier piece – The Dangers of Trespassing that was commissioned by Mairie de Paris for the cultural centre Le Cent Quatre.

Trio Trespassing was founded by percussionist Niklas Brommare and composer Jesper Nordin after their collaboration on the piece Vintage at IRCAM in 2003. After being joined by violinist Daniel Frankel the idea of the ensemble became to walk between borders of different styles of music. Trespassing play compositions interweaved and interrupted by improvisations. From their base in contemporary music they trespass into traditional folk music, classical music, electronic music and beyond. For more info see www.triotrespassing.com


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

  4. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  5. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

  6. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  7. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  8. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

  9. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  10. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Jesper Nordin.