Florence Baschet (1955)

Cinq études pour quatuor à cordes (2009)

pour quatuor à cordes

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009
    • Durée : 10 mn
    • Éditeur : Jobert, Paris
    • Commande: ProQuartet Centre européen de musique de chambre
    • Dédicace : à mon ami altiste Emmanuel Haratyk
Effectif détaillé
  • violon, violon II, alto, violoncelle

Information sur la création

  • 17 July 2011, France, Château d’Ancy le Franc, par la Quatuor Manfred : Marie Béreau et Luigi Vecchioni, violons, Emmanuel Haratyk, alto, Christian Wolff, violoncelle. Création partielle par trois quatuors étudiants, le 10 avril 2010, CRC des Pavillons sous Bois.

Observations

Pièces pédagogiques, Les Cinq études pour quatuor à cordes ont été étudiées et créées dans le cadre du parcours de musique de chambre de Seine-Saint-Denis organisé par ProQuartet-CEMC et dirigé par le quatuor Manfred, en association avec les conservatoires de Blanc-Mesnil, de Pavillons-sous-Bois, d’Aulnay-sous-Bois et d’Aubervilliers-La Courneuve (niveau 2ème cycle, 3ème cycle, Perfectionnement et DEM).

Note de programme

Ces Cinq études pour quatuor à cordes sont destinées à des quatuors étudiants mais peuvent bien évidemment être aussi interprétées par des quatuors professionnels. Le niveau de difficulté progresse de la première à la cinquième étude, du niveau de deuxième cycle à celui de DEM.
Les études peuvent être jouées séparément ou en cycle.

Chaque étude se concentre sur un élément spécifique de la technique instrumentale pour cordes, et plus spécifiquement pour quatuor à cordes.
La première étude travaille sur le passage « en relais » de timbres particuliers qui circulent d’un instrument à l’autre du quatuor, une façon de lier les quatre instruments du quatuor dans un même corps sonore.
La deuxième se focalise sur le « tiré-poussé » de l’archet sur la corde, sur une note, en double cordes jusqu’au tremolo décomposé et rythmé.
La troisième étude accumule les objets gestuels en enchaînant des modes de jeux contrastés, telles des irruptions sonores.
La quatrième se concentre sur le « flautando » et crée des structures harmoniques mobiles autour d’un long glissando en double cordes tenues qui traverse la pièce de l’aigu au médium de la tessiture.
La dernière enfin, plus spasmodique, alterne systématiquement entre lier les 4 instruments du quatuor dans une écriture contrapunctique ou les diviser en deux blocs distincts.

Ces Cinq études pour quatuor à cordes ont été écrites un an après StreicherKreis, mon premier quatuor à cordes créé en novembre 2008 par le Quatuor Danel dans la saison de l’Ircam. C’est avec un grand intérêt que j’ai travaillé ces petites formes, cinq pièces de deux minutes chacune environ. Comme cinq fragments d’une même pensée musicale et dont chacun est à l’image du tout.

Florence Baschet.