Stefan Keller (1974)

Übersteiger (2011)

pour clarinette, basson, percussion et alto
[La feinte]

  • Informations générales
    • Date de composition : 2011
    • Durée : 14 minutes
    • Commande: Ensemble intercontemporain, Tremplin 2010
Effectif détaillé
  • clarinette, basson, percussionniste, alto

Information sur la création

  • 15 October 2011, France, Paris, Ircam, Espace de projection, concert Tremplin, par l'Ensemble intercontemporain.

Note de programme

Stefan Keller, que signifie en allemand le titre Übersteiger ?
La signification première est très simple : le mot vient de l’univers du football et désigne la technique du passement de jambe. C’est un mouvement de la jambe autour du ballon qui a pour but de plonger l’adversaire dans la confusion et de lui faire croire qu’on va jouer dans la direction opposée de celle qu’on entend prendre. Bref, c’est une feinte.

Pourquoi ce titre ?
Parce que, en allemand, le mot Übersteiger se rapproche, phonétiquement, de mots très similaires comme le verbe übersteigen (littéralement : suraugmenter), lequel appelle nombre d’associations d’ordre philosophique. Übersteigen, en effet, c’est dépasser, surmonter, sublimer. Ce choix de titre est donc une manière de me moquer un peu des titres à aspirations philosophiques (ou transcendantes) en détournant le mien vers le monde très primitif du sport.

Ce titre est donc lui-même une feinte ? Un Übersteiger ?
Exactement. même si je n’accorde que peu d’intérêt à mes titres, mon écriture joue beaucoup autour de l’idée de feinte et ma musique est d’ailleurs parsemée de ces surprises.

Propos recueillis par Jérémie Szpirglas, octobre 2011.