Bruno Maderna (1920-1973)

Hyperion (1964)

poésie en forme de spectacle

œuvre électronique
œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1964
    • Durée : 53 mn
    • Éditeur : Suvini Zerboni, Milan
    • Livret (détail, auteur) :

      Friedrich Hölderlin et phonèmes de H. G. Helms.


      1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Effectif détaillé
  • solistes : soprano solo, flûte, 18 mimes
  • 4 flûtes, 3 hautbois, 4 clarinettes, 3 bassons, 3 cors, 3 trompettes, 3 trombones, 2 tubas, 2 vibraphones, xylophone, 2 marimbas, timbales, 3 percussionnistes, 3 harpes, glockenspiel, 2 pianos, cordes

Information sur la création

  • Date : 6 October 1964
    Lieu :

    Italie, Venise, Biennale


    Interprètes :

    Catherine Gayer : soprano, Severino Gazzelloni : flûte, Internationales Kranichsteiner Kammerensemble, direction : Bruno Maderna, mise en scène : Virginio Puecher.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support