Bruno Maderna (1920-1973)

Hyperion en het geweld (1968)

drame musical
[Hyperion et la violence]

œuvre électronique
œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1968
    • Livret (détail, auteur) :

      H. Claus

Effectif détaillé
  • solistes : soprano solo, contralto solo
  • chœur mixte
  • 4 flûte, 3 hautbois, 4 clarinette, 3 basson, 3 cor, 3 trompette, 3 trombone, 2 tuba, 2 vibraphone, xylophone, 2 marimba, timbales, 3 percussionniste, 3 harpe, glockenspiel, 2 piano, cordes

Information sur la création

  • 17 May 1968, Belgique, Bruxelles, Théâtre de la Monnaie, par Liliana Poli : soprano, Jeanne Chanoine : contralto, l'Orchestre et le Chœur du Théâtre de la Monnaie, direction : Bruno Maderna.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Observations

comprend Le rire pour bande et Zombieschorus pour chœur