Michael Pelzel (1978)

Mélodie fractal (2009)

pour voix de basse, orgue, cor, trompette et trombone

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009
    • Durée : 06 mn
    • Éditeur : Inédit
Effectif détaillé
  • soliste : 1 basse solo
  • 1 orgue, 1 trompette, 1 trombone

Information sur la création

  • Date : 12 September 2009
    Lieu :

    France, Fondation Royaumont, festival Voix nouvelles


    Interprètes :

    l'ensemble Linea direction : Jean-Philippe Wurtz.

Note de programme

Dans cette composition pour voix de basse, trompette, trombone et orgue, il y a différentes parties contrastantes assemblées bord à bord. Ces mouvements musicaux indépendants sont assez courts et n'ont pas la durée habituelle d'un mouvement autonome, ils ont plutôt la fonction d'affect ou de passage mélodique, alternant très rapidement. En raison de nombreuses relations formelles internes, ces enchaînements construisent peu à peu un réseau rhétorique qui confère à la composition une complexité croissante.


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

  4. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  5. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

  6. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  7. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Michael Pelzel.