Michaël Levinas (1949)

Le poème battu (2009)

pour baryton-diseur, batteur, piano et synthèse de croisement par informatique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009
    • Durée : 08 mn
    • Commande: CIRM
    • Livret (détail, auteur) :

      Ghérasim Luca : Le Triple, tiré de Héros-limite, Éditions Corti .

Effectif détaillé
  • baryton solo, percussionniste, piano

Information sur la création

  • 20 November 2009, France, Nice, festival Manca, par Lionel Peintre, baryton ; Christophe Bredeloup, percussion ; Ensemble 2E2M ; Pierre Roulier, direction.

Information sur l'électronique
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Alexis Baskind (assisté par Julien Aléonard)
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

LE TRIPLE

le viol viole violemment le on du violon
on du violon étant violé par le viol

le violon c’est le viol

et c’est le viol qui viole violemment le viol
le viol viole le on du violon violé
et le et du violon violet

et du violon violet est violé par le e de la viole
mais c’est la ine de la violine

qui violète le viole violé

on du violon violé violète la violette

on du viol du violon violé

et ine de la violine

volent violemment la violette

car l’oniste fait d’un viol un violoniste

de même que le on avait fait de lui un violon
donc

la violette joue violemment du violon

elle joue avec le celliste

de la violente violoncelliste
celle-ci voile le on du violon

tandis que celle-la

s’envole avec l’oniste de la violoniste
heureusement à cette heure

Eur du violeur et euse de la violeuse

Sont violemment violés par l’acteur et l’actrice
du c du violateur et de la violatrice

c’est avec le on du violon

qu’on voile la violatrice
et c’est avec la ine de la violine
qu’on viole le violateur

on voile et on dévoile

la ine de la violine violatrice
et le on de l’oniste du violoniste violateur

on viole violemment le viol et le violentable

et c’est à la table du violentable

qu’on viole l’inviolable

on viole à table

l’inviolable et tout ce qui est stable

tout ce qui est stable donc violentable

le s du stable est violenté par le in de l’instable
in de l’instable et ine de la violine

sont violés par ette de la violette

et par ette de sa voilette

voir ce qui cache la voilette de la violette

c’est faire le jeu des voyeurs

le f du frire le feu dans le jeu

c’est le rire du f du feu

le rire du f c’est le rite du feu
t du rite suivi de r du rite

suivi de r du rire à la n du jeu

c’est le feu du feutre

t et r c’est le feutre du feu de la terre

le rire du f du frire le feu

n’étant qu’un rite de la terre de feu
le feu de terre est à la terre de feu

ce que le on du violon est à la ine de la violine
le feu de terre et la terre de feu

jouent leur double jeu
sur le on et la ine du violon-violine
qui à son tour met le feu et la terre
dans son jeu
qui consiste à mettre le feu à la terre
et le f du feu devant le double r de la terre
faux frères et image parfaite du couple
le un et le double sont doublés par le triple
qui déjoue ainsi le jeu androgyne
du on et de la ine
le n du on et le n de la ine
le n du o du i et de la ine le i du o du o du n
du haut de la haine

Note de programme du concert du 15 avril 2019 à La Scala Paris.