Henry Fourès (1948)

Vom Blau (1999)

pour contrebasse solo

  • Informations générales
    • Date de composition : 1999
    • Durée : 10 mn
    • Éditeur : Peer Music, nº 3495
Effectif détaillé
  • 1 contrebasse

Information sur la création

  • Date : 1999
    Lieu :

    Strasbourg, festival Musica


    Interprètes :

    Bernard Cazauran.

Note de programme

Dans le recueil Mohn und Gedächtnis (Pavot et mémoire) paru à Stuttgart en 1952, Paul Celan a inséré un cycle de dix sept poèmes intitulé Gegenlicht (Contrejour).

Vom Blau est l’un de ces poèmes.

Mémoire et oubli, dans leurs relations ténues, indécelables est peut être ce qui caractérise le mieux l’organisation d’un discours musical, sa composition.

Ces poèmes lus il y a près de vingt ans et relus sans cesse apparaissent comme autant de textes insurpassables, débarrassés de tout esthétisme, essentiels, dans une lumière étrangement proche de ceux d’Attila Jozsef découverts dans le même temps.
Il aura fallu toutes ces années pour que ces textes qui m’accompagnent deviennent des « pré-textes » à l’écriture d’une musique qui n’illustre pas, ne commente pas le poème mais a simplement été éveillée par lui.

Vom Blau qui donne son titre à la pièce est un poème inséré dans le cycle « Gegenlicht ».
Ecrite pour la contrebasse à la mémoire de Jean François Jenny-Clark, cette pièce a trouvé dans le poème de Paul Celan la force pudique de l’expression d’un « adieu » ; hommage à un musicien dont la disparition rend plus présente encore la force de la proximité.

Henry Fourès (1999).


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  4. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  5. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.