Fabien Lévy (1968)

Sonneries de Cantenac (2008)

pour quatre instruments à vent à tessiture commune

  • Informations générales
    • Date de composition : 2008
    • Durée : variable
    • Éditeur : Ricordi, Munich
    • Dédicace : à la famille Roskam

Information sur la création

  • 9 December 2008, France, Domaine de Cantenac, Festival Les Grandes Heures de Saint-Emilion.

Note de programme

Cette pièce est écrite pour quatre instruments à vents (bois ou cuivres), possédant une tessiture de deux octaves minimum en commun (dans la partition, les clefs de lecture – sol, ut ou fa – ne sont pas précisées, mais les quatre instruments liront la même clef. De même, en cas d'instrument transpositeur, les quatre instruments auront la même transposition, sauf dans le cas d'instruments en sib ou mib pour lesquels une partition est fournie).

Constituée de 26 sonneries indépendantes, cette pièce doit être jouée avant et/ou après le concert, lors de l'arrivée et/ou du départ du public. Les musiciens seront donc placés en dehors de la salle de concert (couloirs, jardins, parking, station de métro, etc…). Les musiciens pourront donc jouer à travers des ouvertures discrètes, cachés à l'abri des regards du public. Optimalement, ils seront spatialisés en différents lieux. Une autre possibilité est que les musiciens se déplacent parmi le public, la partition et « le chef d'orchestre virtuel » fonctionnant sur un smartphone attachés à leur instrument (ou avec un casque sans fil sur les oreilles pour suivre les click-tracks).

Les 26 sonneries sont identifiées par un système de lettre. Les sonneries seront interrompues par des pauses de longueur irrégulière, de 3 à 25 secondes, selon un choix fixé antérieurement. Les musiciens choisiront également avant le concert l'ordre de ces sonneries. La constitution d'un mot, avec ou sans signifiant, peut représenter un outil d'aide à la mémorisation. On pourra répéter plusieurs fois la même sonnerie ou au contraire l'omettre.

Fabien Levy.