Fabien Lévy (1968)

Lexèmes hirsutes (2007)

pour violoncelle solo

  • Informations générales
    • Date de composition : 2007
    • Durée : 10 mn
    • Éditeur : Ricordi, Munich
    • Dédicace : I. à Alexis Descharmes ; II. à Augustin Maurs
Effectif détaillé
  • violoncelle

Information sur la création

  • Date : 3 March 2007
    Lieu :

    (création française de la version courte) Paris, Cité de la musique


    Interprètes :

    Alexis Descharme ; 8 janvier 2008 (création allemande du deuxième mouvement), Hamburg, Kulturhus 73, par  Augustin Maurs.

Titres des parties

  • I. Lexèmes hirsutes, 4' env.
  • II. Anaphores, 6' env.

  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

  4. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  5. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

Note de programme

Lexème <lɛ.ksɛm>, n.m.: Unité minimale d'un langage. Par ex.: gliss-, écras-, siffl-, déchir- (lexème radical), cri, main, idée, bleu (lexème autonome).

Hirsute <iʁ.syt>, adj.: Qui est hérissé, d'aspect sauvage.

Anaphore, nom: Reprise du même mot au début de phrases successives.


Lexème [Engl.: lexeme] noun. a basic lexical unit of a language, consisting of one word or several words, considered as an abstract unit, and applied to a family of words related by form or meaning. For instance: gliss-, whistl-, oct-, craz- (radical lexeme) ; squash, crush, press, bow (autonomous lexeme).

hirsute [Engl.: shaggy] adjective. (of hair or fur) long, thick, and unkempt. 

Anaphore [Engl.: anaphor] noun. a word or phrase that refers to an earlier word or phrase.


  1. Il nous semble important de faire une distinction entre le Réalisateur en Informatique Musicale (RIM) qui contribue à la confection de la partie électronique d’une œuvre et le Musicien en charge de l’Électronique Live (MEL) qui n’a pas nécessairement participé à l’élaboration de cette partie électronique mais qui doit s’assurer de sa mise à jour et de son bon fonctionnement lors d’une performance (lire à ce sujet Plessas et Boutard, 2015). 

  2. Par convention, l’harmonique 1 (fréquence f0) correspond à la fondamentale du spectre. Pour un spectre harmonique, la fréquence de chaque composante spectrale vérifie la relation suivante: fn = n x f0. 

  3. Grisey a commis une erreur au niveau du premier intervalle: l’écart entre la fondamentale (mi0) et le second harmonique (mi1) est une octave, soit 24 quarts de ton et non 22 comme il est indiqué. 

  4. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  5. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466.