Oscar Bianchi (1975)

Crepuscolo (2004)

pour flûtes à bec Paetzold et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2004
    • Durée : 16 minutes
    • Éditeur : Inédit
    • Dédicace : à Mercedes Vallet Ribera
  • Genre
    • Musique soliste (sauf voix) [Flûte]
Effectif détaillé
  • 1 flûte à bec [Paetzold]

Information sur la création

  • 14 October 2004, France, Paris, Ircam, Espace de projection, concerts Cursus, par Antonio Politano : flûte.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus de composition et informatique musicale
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Jean Lochard (encadrement pédagogique)
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

Quand le soleil n'est pas encore levé, ou lorsqu'il vient de se coucher, le crépuscule confond le jour et la nuit. Alors, l'espace des cieux du jour, que nous percevons comme « proche », se fond avec celui, stellaire et « lointain », de la nuit. Cette ambiguïté dimensionnelle permet de cueillir le changeant, la kaléidoscopie de la lumière, les nuances de la force. Tout cela est contenu dans la lueur du crépuscule, dans un espace mouvant comme le devenir même de sa lumière. L'œuvre Crepuscolo veut rendre hommage à cette suspension de l'espace et du temps.

Oscar Bianchi.