Bernd Alois Zimmermann (1918-1970)

Die Soldaten (1957-1965)

opéra en quatre actes
[Les Soldats]

œuvre électronique
œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1957 - 1965
    • Durée : 1 h 50 mn about
    • Éditeur : Schott, nº ED 6343
    • Commande: Ville de Cologne
    • Dédicace : à la mémoire de Hans Rosbaud
    • Livret (détail, auteur) :

      livret de Bernd Alois Zimmermann d’après Les Soldats de Jakob Michael Reinhold Lenz

Effectif détaillé
  • solistes : soprano solo, 2 mezzo-sopranos solo, 2 contraltos solo, 5 ténors solo, 4 barytons solo, 2 basses solo, 6 acteurs, acteur muet
  • 4 flûtes (aussi 4 flûtes piccolos, 1 flûte alto), 3 hautbois (aussi 3 hautbois d'amours, 1 cor anglais), 4 clarinettes (aussi 1 petite clarinette, 3 clarinettes en la, 1 clarinette basse), saxophone alto, 3 bassons (aussi 2 contrebassons), 5 cors (aussi 5 tubas, 1 tuba basse), 4 trompettes [en ut] (aussi 4 trompettes [en sib] , 2 trompettes [en fa] , 2 trompettes [en la] , 1 trompette basse), 4 trombones (aussi 1 trombone contrebasse), tuba basse (aussi tuba contrebasse), timbales, 8 percussionnistes [à 9] , 2 harpes, guitare, clavecin, piano, 14 violons, 12 violons II, 10 altos, 10 violoncelles, 8 contrebasses, glockenspiel, orgue

Information sur la création

  • Date : 15 February 1965
    Lieu :

    Allemagne, Cologne


    Interprètes :

    la Städtische Bühnen Köln, direction : Michael Gielen, Hans Neugebauer : mise en scène, Max Bignens : décors, Sophia Schroeck : costumes, Todd Bolender : chorégraphie.

Observations

Personnages
Wesener, marchand de nouveautés (basse) ; Marie, sa fille (soprano colorature dramatique) ; Charlotte, sa sœur (mezzo-soprano) ; La Vieille Mère de Wesener (alto grave) ; Stolzius, drapier à Armentières (baryton élevé, timbre juvénile) ; La Mère de Stolzius (alto dramatique) ; Le Colonel, comte de Spannheim (basse) ; Desportes, noble originaire du Hainaut français, servant dans l’armée française (ténor très aigu) ; Une jeune ordonnance, au service de Desportes (acteur) ; Pirzel, capitaine (ténor aigu) ; Eisenhardt, aumônier militaire (baryton héroïque) ; Haudy, officier (baryton héroïque) ; Mary, officier (baryton) ; Trois jeunes officiers (ténors très aigus) ; La Comtesse de La Roche (mezzo-soprano) ; Le jeune comte, son fils (ténor lyrique très aigu) ; Une andalouse, serveuse (danseuse) ; Trois aspirants (danseurs) ; Madame Roux, propriétaire du café (rôle muet) ; Le serviteur de la Comtesse de La Roche (acteur) ; Un jeune aspirant (acteur) ; Un officier ivre (acteur) ; Trois capitaines (acteurs) ; 18 officiers et apirants à qui sont confiés parlé rythmique, contrôle de l’arsenal de percussion, composé de couverts, de tables et de chaises ; trois écrans, trois projecteurs, haut-parleurs sur la scène et dans la salle ; ballet, doubles des chanteurs et des danseurs.