Bernd Alois Zimmermann (1918-1970)

Lob der Torheit (1948)

cantate burlesque pour soprano colorature, chantre (ténor), basse, chœur mixte et grand orchestre (première version)
[Éloge de la bêtise]

  • Informations générales
    • Date de composition : 1948
    • Durée : 28 mn
    • Éditeur : Schott
    • Dédicace : au Docteur Peterheinz Werhahn et à son épouse
    • Livret (détail, auteur) :

      d’après Johann Wolfgang von Goethe


      1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Effectif détaillé
  • solistes : soprano solo [colorature] , ténor solo, basse solo
  • chœur mixte
  • 3 flûtes (aussi 2 flûtes piccolos), 3 hautbois, cor anglais, 2 clarinettes (aussi 1 petite clarinette [en mib] ), clarinette basse, 3 bassons (aussi 1 contrebasson), 4 cors, 3 trompettes [en ut] , 3 trombones, tuba, timbales, 3 percussionnistes, harpe, célesta, 2 pianos, cordes

Information sur la création

  • Date : 25 May 1948
    Lieu :

    Allemagne, Cologne


    Interprètes :

    Anita Westhoff : soprano, Helmut Krebs : ténor, Ewald Kaldeweier : basse, Gürzenich-Orchester und Chor, direction : Günter Wand.

Observations

Totalität, pour chœur d’hommes a cappella, correspond au cinquième mouvement.


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Titres des parties
  • Prélude ;
  • Chant copte I ;
  • Pastorale giocoso ;
  • Pastorale serioso ;
  • Totalité ;
  • Épilogue du fou.

  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16.