Thierry De Mey (1956)

Palilalie (1984)

pour deux groupes d’instruments symétriques

  • Informations générales
    • Date de composition : 1984
    • Durée :
    • Éditeur : Inédit
Effectif détaillé
  • clarinette, saxophone

Information sur la création

Observations

version minimale : clarinette et saxophone.

Note de programme

Palilalie est le terme savant pour désigner le bégaiement…
La phrase musicale est énoncée par bribes et se fraie un chemin au détour de divers modes de reprises, bouclages, jeux d’écho et décalages.
Plus qu’un dialogue de personnes atteintes de bégaiement, c’est la technique musicale du haut moyen âge, le « hoketus » qui est ici le modèle d’inspiration.
Au XIIIe siècle, le chœur se répondait note à note, divisé dans les ailes symétriques de la cathédrale gothique ; l’assistance au milieu devait bénéficier d’un réel effet de spatialisation, l’invention de la stéréophonie en quelque sorte.
La pièce est écrite, au choix des interprètes, pour deux ensembles ou deux instruments solistes, symétriques mais non identiques.

Source : ensemble Ars Nova