Gérard Pesson (1958)

Rebus (Pro rebus Harry Vogti) (1999)

pour flûte, clarinette, violon, alto et violoncelle

  • Informations générales
    • Date de composition : 1999
    • Durée : 2 minutes
    • Éditeur : Lemoine
    • Commande: Ensemble Recherche
Effectif détaillé
  • 1 flûte, 1 clarinette, 1 violon, 1 alto, 1 violoncelle

Information sur la création

  • pour les dix ans de Harry Vogt, à la tête du festival de musique de chambre contemporaine de Witten, en Allemagne

Note de programme
    <p>Cette partition a fait partie d'un hommage organisé par l'Ensemble Recherche, en avril 1999, pour fêter les dix ans de Harry Vogt à la tête du festival de musique de chambre contemporaine de Witten, en Allemagne. Aux compositeurs associés à ce Witten <em>In Nomine Broken Consort Book</em>, Recherche avait proposé un thème commun, le<em> cantus firmus</em> de cinquante-quatre notes issu du plain-chant que l'on trouve pour la première fois dans le <em>Benedictus</em> de la messe <em>In nomine Domini</em> de l'Anglais John Taverner (1490-1545). Ce « thème », dit <em>In nomine</em>, a été réutilisé à la première époque des Tudor, puis de nombreuses fois ensuite, hors d'Angleterre, et jusqu'au vingtième siècle, entre autres par Richard Strauss (<em>La Femme silencieuse</em>) ou Peter Maxwell Davies, compositeurs auxquels se sont ajoutés depuis tous ceux ayant pris part au projet initié par Recherche, notamment : <a href="/hugues-dufourt">Hugues Dufourt</a>, <a href="/brian-ferneyhough">Brian Ferneyhough</a>, <a href="/klaus-huber">Klaus Huber</a>, <a href="/gyorgy-kurtag">György Kurtág</a>, <a href="/brice-pauset">Brice Pauset</a>, <a href="/wolfgang-rihm">Wolfgang Rihm</a>, <a href="/johannes-schollhorn">Johannes Schöllhorn</a>, <a href="/salvatore-sciarrino">Salvatore Sciarrino</a>, <a href="/hans-zender">Hans Zender</a>.</p><p><em>Gérard Pesson.</em><br /></p>