György Kurtág (1926)

...pas à pas - nulle part... (1993-1998)

pour baryton, percussion et trio à cordes

  • Informations générales
    • Date de composition : 1993 - 1998
    • Durée : 35 mn
    • Éditeur : Editio Musica, Budapest, nº Z. 14169
    • Opus : 36
    • Commande: Festival d'Automne à Paris et Festival international d'Edimbourg
    • Livret (détail, auteur) :

      poèmes de Samuel Beckett (en français) et maximes de Sébastien Chamfort adaptées par Samuel Beckett (en français et en anglais)


      1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

      3. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

      4. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

      5. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

      6. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

      7. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

Effectif détaillé
  • baryton solo, percussionniste, violon, alto, violoncelle

Information sur la création

  • Date : 21 October 1998
    Lieu :

    France, Paris, Festival d'Automne


    Interprètes :

    Kurt Widmer : baryton, Mircea Ardeleanu : percussion, Trio Orlando : Hiromi Kikuchi : violon, Ken Hakii : alto et Stefan Metz : violoncelle.

Titres des parties

  1. pas à pas - nulle part
  2. le nain [Hommage à Roland Moser]
  3. octave [Message à Pierre Boulez]
  4. imagine (le tout petit macabre) [à Ligeti]
  5. nuit
  6. écoute-les...
  7. octave (double) [à Isabelle Kurtág]
  8. berceuse [Hommage à Heinz Holliger]
  9. d'où...
  10. elles viennent... [Hommage à Gösta Neuwirth]
  11. rêve [Hommage à Henri Pousseur]
  12. apparition [à Yehuda Elkana]
  13. fous... [à Annamarie Brunner]
  14. fin fond du néant... [Hommage à Erik Satie]
  15. en face le pire
  16. inventaire [Hommage à Jan van Vlijmen]
  17. mouvement
  18. La calma
  19. Dieppe [Hommage à François Sulyok]
  20. de pied ferme
  21. levons l'ancre...
  22. Sébastien Chamfort : du cœur de l'homme / how hollow...
  23. Sébastien Chamfort : sleep...
  24. Sébastien Chamfort : an indian proverb
  25. Sébastien Chamfort : oblivion sweet oblivion...[Hommage à Christian Wolff]
  26. Sébastien Chamfort : « lasciate ogni speranza »
  27. Sébastien Chamfort : a shocking case [...A little song for Liz Baker]
  28. valse [Hommage à Helmut Lachenmann]
  29. Intermezzo: Pizzicato-keringö / Valse pizzicato . Ránki Györgynek / Hommage à György Ránki (inclus dans Signs, Games and Messages pour trio à cordes).
  30. Sébastien Chamfort : méditation
  31. Sébastien Chamfort : ...une découverte bouleversante... (double)
  32. Sébastien Chamfort : asking for salve and solace [Hommage à Merran Joy Poplar]

  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  4. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  5. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.  

  6. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  7. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466.