Andrea Cera (1969)

Terra Incognita (2006)

atelier et installation interactive, en collaboration avec Armando Menicacci et Christian Delécluse

  • Informations générales
    • Date de composition : 2006
    • Éditeur : Inédit

Information sur la création

  • 20 October 2006, Dans le cadre du projet en:trance #3 - un projet anomos/mosign.

Observations

Effectif : 8 haut-parleurs, 2 caméras infrarouges et 3 ordinateurs.

Note de programme
    <p>Sous quelles conditions peut-on se fondre dans le corps d’un autre ? Comment sentir le geste de l’autre ? Et surtout, comment faire résonner dans son propre corps la perception que l’on a du geste d’autrui ?</p><p>Parmi les nombreuses stratégies d’improvisation dont l’objectif est d’enrichir le répertoire de nos gestes, la prise en compte des référents qui nous conduisent à bouger, nous déplacer, danser est importante. Nous percevons l’autre, l’extérieur en fonction de nos goûts et de notre histoire, mais il existe plusieurs manières d’organiser et d’exploiter les informations que nous recevons. Pour la danse, le son d’un geste peut devenir un référent intéressant.</p><p>Dans le cadre de cet atelier, les intervenants travaillent avec les participants autour d’improvisations structurées en fonction du monde sonore qu’elles génèrent. Dans un premier temps, les sons produits lors des improvisations sont enregistrés et retravaillés afin d’être exploités par un système de multidiffusion sonore à huit canaux.</p><p>Dans un second temps, un dispositif de tracking vidéo en temps réel permet au danseur qui improvise de déclencher et de spatialiser les sons produits et enregistrés précédemment, en interagissant avec le dispositif sonore.</p><p>Le workshop aboutit à une installation sonore interactive dans laquelle les sons enregistrés lors des improvisations sont déclenchés et spatialisés par les mouvements du spectateur évoluant dans l’obscurité.<br /></p>