Bruno Mantovani (1974)

Jazz connotation (1998)

pour piano

  • Informations générales
    • Date de composition : 1998
    • Durée : 11 mn
    • Éditeur : Lemoine, nº 27079
    • Dédicace : Jay Gottlieb
Effectif détaillé
  • piano

Information sur la création

  • 16 November 1998, France, Perpignan, festival Aujourd'hui Musiques, par Jay Gottlieb.

Note de programme

Le titre de cette œuvre pour piano fait référence à un standard de jazz écrit par Ornette Coleman, Blues Connotation. À l'époque où il écrivit ce morceau, le célèbre saxophoniste s'était déjà émancipé des systèmes de « grilles » qui étaient jusqu'alors le point de départ à l'improvisation, cherchant par là à créer un discours musical plus libre (free jazz). Mais dans Blues Connotation, Coleman ne chercha pas à surprendre l'auditeur par de quelconques excentricités harmoniques ou formelles : au contraire, il rendit hommage à un genre qu'il jugeait passéiste (parce que défini de façon très stricte depuis une bonne trentaine d'années), et par conséquent impropre à une expression personnelle. Coleman modifia aussi la structure du blues en la raccourcissant, plaçant alors ce thème dans une logique de parodie. En fait, malgré l'emprunt à une forme pré-existante, il resta maître du jeu en imposant une modification radicale à la conduite de la pièce.

Dans mon travail de composition, la référence au jazz ne devait pas prendre le dessus sur mon propre langage. Pourtant, plusieurs idées musicales sont directement issues du répertoire américain. Tout d'abord, la forme s'articule autour de sept parties différentes, qui créent dans la continuité une structure d'improvisation (Thema, Chorus n°1, Blues, Chorus n°2, Four/ four, Half time, Turn around). Ensuite, j'ai utilisé des éléments de phrasé caractéristiques : déplacement de l'accent expressif, malléabilité de la ligne, accords « d'accompagnement » décalés par rapport à la mélodie principale... Enfin, c'est peut-être dans son atmosphère générale que la pièce est la plus influencée par le jazz. En effet, la jubilation virtuose qui distingue le Chorus n°2 ou les ruptures dynamiques présentes dans le Thema sont autant d'éléments « ludiques » et imprévisibles qui rappellent l'univers de l'improvisation.
 Jazz Connotation est aussi une œuvre « autobiographique », car le jazz a toujours occupé une place importante dans ma vie de musicien, comme simple auditeur ou comme praticien. En outre, la notion d'improvisation est primordiale pour moi. En effet, malgré la complexité des procédés que je peux mettre en œuvre dans mes pièces, j'essaie constamment de conserver une certaine spontanéité dans mes travaux. L'improvisation est un des moyens que j'utilise pour parvenir à cela. Faire référence au jazz est donc un acte assez naturel chez moi, comme en témoignent plusieurs de mes pièces (Round..., Quatuor de saxophones, L'incandescence de la bruine...). 
Commande du festival Aujourd'hui Musiques de Perpignan, Jazz Connotation a été créé le 10 novembre 1998 par son dédicataire et inspirateur, Jay Gottlieb.

Bruno Mantovani, éditions Lemoine.