Tristan Murail (1947)

Les ruines circulaires (2006)

pour clarinette et violon

  • Informations générales
    • Date de composition : 2006
    • Durée : 05 mn
    • Éditeur : Lemoine
    • Cycle : Portulan
    • Commande: Festival Messiaen, La Grave
Effectif détaillé
  • clarinette, violon

Information sur la création

  • 23 July 2006, France, La Grave, festival Messiaen, par Jean-Louis Bergerard et Claire Bernard.

Note de programme

D’après une nouvelle de Jorge Luis Borges : un homme rêve, rêve d’un autre personnage qui prend progressivement vie, devient réel, acquiert la conscience. Mais le rêveur s’apercevra qu’il n’est en fait que le produit du rêve d’un autre. Le violon rêve – de sa mélodie naît doucement la musique de la clarinette. Les deux instruments s’affrontent, la clarinette triomphe, se prend à son tour à rêver. Et son rêve suscite une nouvelle mélodie du violon… Les Ruines circulaires : on pense bien sûr aussi à ces vestiges d’un très lointain passé : les cercles de pierres dressées d’Écosse, Stonehenge, Carnac, les statues-monolithes de Corse, les nuraghi de Sardaigne, et ce curieux ensemble de pierres levées dans un coin de Sénégal dont j’ai oublié le nom…

Tristan Murail.