Matthias Pintscher (1971)

Nemeton (2007)

pour percussion solo

  • Informations générales
    • Date de composition : 2007
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Bärenreiter, nº BA 9362
    • Commande: ARD-Musikwettbewerb, München
    • Dédicace : à Rainer Römer
Effectif détaillé
  • 1 percussionniste

Information sur la création

  • 19 September 2007, Munich, ARD Wettbewerb, par Johannes Fischer.

Note de programme

Concept remontant aux Celtes et aux druides, le nemeton désigne un lieu où se cristallisent les forces et les énergies.

Il s’agit le plus souvent de clairières où s’accomplissaient des actions solennelles ou rituelles. Le nemeton le plus connu est assurément Stonehenge, mais les nombreux menhirs du sud de la Bretagne signalent eux aussi des lieux où se concentrent les énergies. Merveille architecturale, la cathédrale de Chartres est bâtie sur un nemeton.

En composant cette pièce pour percussion solo, j’ai voulu décrire un tel « lieu » grâce au son. Au début du morceau, des points sonores épars et des événements solitaires façonnent un espace qui se densifie, se charge d’énergie et conduit ensuite à l’implosion.

J’éprouve une grande fascination pour l’instrumentarium que j’ai retenu pour cette oeuvre : ce sont principalement des instruments en métal, en bois et en peau qui n’ont pas de résonance « propre ». Les trajectoires entre les différents tons conditionnent et définissent la charge énergétique, un peu comme si deux êtres, dans l’espoir plein de joie d’une rencontre, cheminaient en s’élançant l’un vers l’autre.

Arpenter, mesurer ces lieux imaginaires peut également s’apparenter à un nemeton.

Matthias Pintscher, Bärenreiter, septembre 2007.