Pierre Jodlowski (1971)

Mixtion (2002)

pour saxophone ténor et dispositif électroacoustique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2002
    • Durée : 15 mn
    • Éditeur : Jobert, Paris
    • Commande: Ircam-Centre Pompidou, Conservatoire national supérieur de Paris, SELMER - Paris
  • Genre
Effectif détaillé
  • 1 saxophone ténor

Information sur la création

  • 28 May 2002, Paris, Conservatoire national supérieur, Prix de la classe de saxophone de Claude Delangle.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : réalisée à l'Ircam
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Observations

Partie du spectacle Berlin, mémoires aléatoires.

Note de programme

La Mixtion est un terme ancien, synonyme de mixture. « Des éléments hétéroclites sont mélangés et donnent naissance à une substance nouvelle. »

Conçue comme un dialogue entre l’instrument et les sons qui l’entoure cette pièce explore tour à tour une écriture figée dans le temps des sons fixés et des passages plus libres fonctionnant sur le mode du temps-réel.

Le saxophone se dévoile ici sous de multiples angles : parfois solitaire et expressif, ailleurs, partie d’une polyphonie aux accents jazz, sonorités transformées et éclatées dans un espace quadriphonique...

Le temps de l’œuvre se déroule comme la découverte d’une ville dont la richesse proviendrait de ses multiples facettes. C’est là qu’est l’alchimie (comme un éloge de la différence possible) : des éléments disparates que des touches de couleurs, souvent répétées, vont tenter d’unir.

Pierre Jodlowski.