Fabien Lévy (1968)

Risâla fi-l-hob wa fî 'ilm al-handasa [petit traité d'amour et de géométrie] (2003)

pour flûte, clarinette, euphonium, violon et violoncelle

  • Informations générales
    • Date de composition : 2003
    • Durée : 14 mn
    • Éditeur : Billaudot
    • Commande: BHF-BANK-Stiftung pour l'Ensemble Modern de Frankfurt
Effectif détaillé
  • flûte, clarinette, euphonium [ou saxophone ténor] , violon, violoncelle

Information sur la création

  • 19 October 2003, Allemagne, Francfort, Festival Positionen, par l'Ensemble Modern.

Observations

titre original :

Note de programme

Risâla fî-l-hob wa fî 'ilm al-handasa signifie en arabe « petit traité d'amour et de géométrie ».

L'œuvre est composée pour l'instant de deux mouvements, mais d'autres mouvements devraient suivre. Chaque mouvement évoque de par son titre une technique d'ornementation artistique de l'art islamique.

Les Muqarnas sont des figures géométriques utilisées dans l'architecture arabe pour opérer des transitions entre des surfaces arrondies et des décorations planes. Il s'agit généralement de riches et complexes décorations imitant des stalactites et des grottes dans des plafonds de palais ou de Mosquées. Des Muqarnas sont par exemple visibles à l'Alhambra de Granada ou à la Cappella Palatina de Palermo.

Murassa' signifie « émaillé, enchâssé, incrusté, pailleté, etc..


Risâla fî-l-hob wa fî 'ilm al-handasa is Arabic for "small treatise on love and geometry". At this time, the work consists of two movements, but other movements will follow. The titles of each movement evoke techniques of ornamentation in Islamic art.

The Muqarnas are geometric figures used in Arabic architecture to negotiate the transitions between rounded surfaces and flat decorations. They generally take the form of rich and complex decorations, imitating caves and stalactites on the ceilings of palaces or mosques. Examples of Muqarnas can be seen at the Alhambra in Granada or at the Capella Palatina in Palermo.

Murassa' means "enameled, bejeweled, sequined," etc.

Fabien Levy.