Yan Maresz (1966)

Volubile (2001)

pour piano

  • Informations générales
    • Date de composition : 2001
    • Durée : 10 minutes
    • Éditeur : Durand, Paris, nº D. & F. 15451
    • Commande: Festival Piano aux Jacobins
Effectif détaillé
  • piano

Information sur la création

  • 14 September 2001, France, Toulouse, Cloître des Jacobins, par Jay Gottlieb.

Note de programme

VOLUBILE :
1. Qui parle beaucoup.
2. (Botanique) (tige) qui s'enroule autour d'un support

Volubile est ma seconde pièce pour piano après l'exubérant bis de 2 minutes Cascade pour Donna Lee. De nouveau, une œuvre dense et virtuose (comme toutes mes pièces solistes), largement inspirée au niveau « gestuel » (seulement) par la manière « d'approcher » le piano d'artistes comme Art Tatum, ou plus récemment Gonzalo Rubalcaba qui amène, à mon sens, réellement quelque chose au jeu pianistique d'aujourd'hui. Le flot incessant et rapide d'événements qui constituent la pièce forment ce caractère volubile que je recherchais et de plus, j'ai trouvé plus tard dans la définition de ce terme qu'il voulait aussi dire en botanique, une tige qui s'enroule autour d'un support. Par pur hasard, c'est exactement le principe qui est à l'œuvre dans les parties monodiques aux rythmes changeants, instables et fractalisés qui se déroulent dans cette pièce. D’un point de vue plus général, cette nouvelle pièce s'inscrit dans la continuité, la logique et le respect des choix qui ont guidé mon travail de composition jusqu'à présent : l'adoption locale de techniques d'écriture que je puise dans ce que pourrais qualifier de « regard latéral » sur la musique de mon temps, ajouté à un regard « circulaire » sur toutes les musiques du passées ou se voulant futures. Le tout étant une recherche incessante, dont le but final est de communique et de rétablir un lien solide avec l'auditeur de mon temps, ce dont le compositeur d'aujourd'hui a, à mon sens, plus que jamais besoin.

Yan Maresz.