Pascale Criton (1954)

Territoires imperceptibles (1997)

pour flûte basse, guitare accordée en 1/16e de ton et violoncelle

  • Informations générales
    • Date de composition : 1997
    • Durée : 00 h
    • Éditeur : Jobert, Paris
Effectif détaillé
  • flûte basse, guitare, violoncelle

Information sur la création

Note de programme

Dans Territoires Imperceptibles, j'ai cherché à provoquer des sensations de transformation et de mobilité, à approcher des variations de matières et d'énergies au seuil de l'imperceptible. Les trois instruments solistes se tiennent dans un registre grave et se croisent sur une zone d'influence réciproque dans laquelle l'harmonie, les dynamiques et les timbres deviennent indiscernables et tendent vers de pures vitesses et de pures matières. Cette indiscernabilité est provoquée par les croisements de tessitures, de timbres et de tempéraments. Leurs différences expressives sont marquées par des modes de jeu et surtout par la sensibilité très particulière de la guitare accordée en 1/16e de ton. Cet accord, que l'on entend pour la première fois à la guitare, renouvelle les relations instrumentales : modification du temps de résonance, passage imperceptible du son bruité au son voisé, masquage des timbres. L'univers microtempéré me permet d'entraîner la perception par delà ses habitudes, de pénétrer dans les variations infimes du temps et du mouvement, d'exprimer des sensations de mutation.

Pacale Criton.