Rogelio Sosa (1977)

Ejecta (2001)

pour trombone et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2001
    • Durée : 09 mn
    • Éditeur : Inédit
    • Dédicace : à Benny Sluchin
  • Genre
    • Musique soliste (sauf voix) [Trombone]
Effectif détaillé
  • 1 trombone

Information sur la création

  • 27 October 2001, Paris, Ircam, Espace de projection, concert du Cursus de composition, par Benny Sluchin.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus de composition et informatique musicale.
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Benjamin Thigpen (encadrement pédagogique)
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

« Éjecta » signifie matériaux projetés à grande vitesse (parfois supersonique) par l'éruption d'un volcan ou par la création d'un cratère. Ce titre décrit d'une façon métaphorique l'idée musicale de cette pièce : utiliser l'instrument comme déclencheur des impacts et des explosions sonores qui sont générés à partir du mouvement de l'interprète. Pour arriver à cette idée, j'ai utilisé un système qui permet de capter les mouvements du pavillon du trombone pour spatialiser le son en temps réel dans la salle. Un autre élément présent dans l'œuvre est l'exploration de la périodicité et de la régularité temporelles. Cette recherche (toute nouvelle dans ma pensée) est inspirée par l'évolution périodique des volcans. La première partie de la pièce, présente cette idée d'une manière plutôt macro structurelle (répétition de sections), et la deuxième partie le fait d'une façon micro structurelle (jusqu'à la pulsation rythmique).
Je tiens à remercier tout particulièrement Benjamin Thigpen et Emmanuel Fléty. Sans eux ce projet n'aurait jamais pu être réalisé tel que je l'avais imaginé.

Rogelio Sosa, programme du concert du Cursus de composition Ircam 2001.