Brice Pauset (1965)

De Felicitate (1997)

pour soprano solo

  • Informations générales
    • Date de composition : 1997
    • Durée : 03 mn
    • Éditeur : Lemoine, Paris, nº 26686
    • Dédicace : à Hanna Bayodi
  • Genre
    • Musique vocale a cappella [Soprano]
Effectif détaillé
  • soprano solo

Information sur la création

  • 29 March 2000, Bruxelles, Luna Theater, Ars musica, par Rolande van der Paal : soprano.

Note de programme

« Quod felicitas habetur in ista vita et non in alia » (C'est dans cette vie qu'on possède le bonheur et pas dans une autre)

Cent-soixante-douzième article anonyme faisant partie des 219 propositions jugées hétérodoxes et condamnées le 7 mars 1277 par Etienne Tempier, évêque de Paris in PHILOSOPHES MEDIEVAUX - TOME XXII - ROLAND HISSETTE DOCTEUR EN PHILOSOPHIE ET LETTRES ENQUÊTE SUR LES 219 ARTICLES CONDAMNES A PARIS LE 7 MARS 1277, Ouvrage couronné par l'Académie Royale de Belgique LOUVAIN PUBLICATIONS UNIVERSITAIRES MUNSTRAAR, 10 - PARIS Vie VANDER-OYEZ, S.-A. RUE DE FLEURUS, 4 1977 [Pages 266 à 268].

C’est une phrase, un moment de musique qui agit comme un grossissement du texte, et qui tente d’exprimer la simplicité lapidaire de ce texte à travers une phrase, une seule phrase, un seul processus. Dans ce processus, j’ai déterminé un ensemble de règles et un vocabulaire combinatoire qui ont engendré, presque en un seul geste, la pièce elle-même. Cet engendrement n’est pas une réduction, mais la transformation d’un ensemble d’emblèmes symboliques en corps sonore, en corps rhétorique. En ce sens, cette pièce se situe à l’opposé de la composition dite algorithmique, dans laquelle je distingue plutôt l’idéologie un peu infantile de la réification et de la puissance.

Brice Pauset.