Bernd Alois Zimmermann (1918-1970)

Omnia tempus habent (1957)

cantate pour soprano et ensemble

  • Informations générales
    • Date de composition : 1957
    • Durée : 15 mn
    • Éditeur : Ricordi, nº 129994
    • Dédicace : au Professeur Herbert Gericke, directeur de l’Académie allemande à Rome, « en remerciement d’un séjour heureux et productif à la Villa Massimo »
    • Livret (détail, auteur) :

      L’Ecclésiaste (III, 1-11)


      1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

      3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

      4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

Effectif détaillé
  • soliste : soprano solo
  • flûte, flûte alto, cor anglais, clavecin, harpe, piano (aussi célesta), marimba (aussi xylophone), vibraphone, 3 violons, 3 altos, 3 violoncelles

Information sur la création

  • Date : 27 November 1958
    Lieu :

    Allemagne, Cologne, Musik der Zeit


    Interprètes :

    Eva-Maria Rogner : soprano et l'Orchestre synphonique de la Radio de Cologne, direction : Hans Rosbaud.