Iannis Xenakis (1922-2001)

Pléiades (1978-1979)

pour six percussionnistes


œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1978 - 1979
    • Durée : 42 mn
    • Éditeur : Salabert, Paris
    • Commande: Ville de Strasbourg, opéra du Rhin
Effectif détaillé
  • 6 percussionniste

Information sur la création

  • 3 May 1979, France, Mulhouse, par Les Percussions de Strasbourg, les Ballets du Rhin.

Titres des parties

  1. Mélanges
  2. Métaux
  3. Claviers
  4. Peaux

Note de programme

Pléiades : « pluralités », puisqu’il y a six percussionnistes et quatre mouvements. L’élément fondamental de l’œuvre est le rythme, dont la source est la notion de périodicité, de duplication, de récurrence, de reproduction, de conformité, de pseudo-conformité, de non-conformité. Dans Pléiades, cette idée de duplication (récurrence) d’un événement ou d’un état dans lequel notre univers physique est submergé se poursuit dans une « dimension » musicale, la dimension tonale. C’est pourquoi je me suis lancé dans ce double effort : le premier étant de construire une gamme non-occidentale pouvant être jouée sur des instruments à clavier diatoniques ; le second étant de créer un nouvel instrument métallique, le sixxen. 

Iannis Xenakis.