Igor Stravinsky (1882-1971)

Monumentum pro Gesualdo da Venosa ad CD annum (1960)

arrangements de madrigaux de Gesualdo pour orchestre de chambre


arrangement

  • Informations générales
    • Date de composition : 1960
    • Vidéo, installation (détail, auteur) : chorégraphie de George Balanchine
    • Durée : 7 minutes
    • Éditeur : Boosey & Hawkes
Effectif détaillé
  • 2 hautbois, 2 basson, 4 cor, 2 trompette, 3 trombone, 1 cordes [sans contrebasses]

Information sur la création

  • 27 September 1960, Italie, Venise, Théâtre de la Fenice, Biennale de Venise, pour le 400e anniversaire de la naissance de Gesualdo, par Igor Stravinsky : direction.

Titres des parties

  • Asciugate i begli occhi
  • Ma tu, cagion di quella
  • Beltà poi che t'assenti

Note de programme

« Recomposition » pour instruments de trois madrigaux de Gesualdo ; successivement, le 14e et le 18e du Livre V et le 2e du Livre VI ; effectuée à Hollywood en mars 1960 ; création : 27 septembre 1960, Biennale de Venise, Théâtre de la Fenice, direction Stravinsky ; publication : 1960, en même temps que les Tres Sacrae Cantiones, pour célébrer le 400e anniversaire de la naissance de Gesualdo.

Après avoir complété les Tres Sacrae Cantiones en 1959 (voir programme du concert du 8 novembre), Stravinsky revient à Gesualdo l'année suivante ; il recompose cette fois pour un ensemble instrumental (orchestre de chambre sans flûte, clarinette ni percussion) des madrigaux du maître napolitain. La part du travail de Stravinsky est comparable à celle qu'il avait dans les Tres Sacrae Cantiones. A cela, seule s'ajoute dans Monumentum l'instrumentation. Les Vénitiens avaient refusé d'accueillir Gesualdo dans l'enceinte de Saint-Marc ; Monumentum sera créé à la Biennale de la même ville. En 1960, Balanchine réalisait une chorégraphie pour le New York City Ballet et, depuis 1963, l'œuvre est toujours couplée avec Mouvements, les deux ballets étant enchaînés.

Programme du Festival d'Automne à Paris, 1980