Igor Stravinsky (1882-1971)

Babel (1944)

cantate pour récitant, chœur d'hommes et orchestre

  • Informations générales
    • Date de composition : 1944
    • Durée : 07 mn
    • Éditeur : Schott
    • Livret (détail, auteur) :

      La Genèse XI.1–9

Effectif détaillé
  • soliste : 1 récitant
  • chœur d'hommes
  • 3 flûte (aussi 1 flûte piccolo), 2 hautbois, 2 clarinette, 1 clarinette basse, 2 basson, 1 contrebasson, 4 cor, 3 trompette, 3 trombone, 1 harpe, 1 piano, cordes

Information sur la création

  • 18 November 1945, États-Unis, Los Angeles, par Werner Janssen : direction.

Note de programme

Cette cantate est écrite sur les versets 1 à 9 du chapitre 11 de La Genèse (La Tour de Babel). Cette composition fut suscitée par un éditeur de musique qui avait le projet de commander à plusieurs compositeurs une œuvre collective basée sur les premiers chapitres de La Genèse : la Genesis Suite ; parmi les autres collaborateurs figuraient Schoenberg et Milhaud ; d'autres parties qui devaient être écrites par Bartok, Hindemith et Prokofiev ne virent jamais le jour. C'est la première fois que Stravinsky met un texte anglais en musique. Contrairement aux vœux de l'éditeur qui pensait confier au récitant les paroles de Dieu et au chœur le récit de la construction et de la destruction de la Tour de Babel, Stravinsky laisse le récit au narrateur et la voix de Dieu au chœur d'hommes, estimant que la voix humaine parlée ne saurait exprimer la parole de Dieu. Cette œuvre est écrite dans un esprit analogue à celui de la Symphonie de psaumes de 1930. La composition de Babel est contemporaine de celles d'Ode et de la Symphonie en trois mouvements.

Programme du Festival d'Automne à Paris, 1980