Igor Stravinsky (1882-1971)

Agon (1953-1957)

ballet pour douze danseurs, pour orchestre


stage work

  • General information
    • Composition date : 1953 - 1957
    • Video, installation (detail, author) : chorégraphie de George Balanchine
    • Duration : 23 mn
    • Editor : Boosey & Hawkes
    • Commande: Lincoln Kirstein et Georges Balanchine
    • Dedication : à Lincoln Kirstein et Georges Balanchine
Detailed formation
  • 3 flûtes (aussi 1 flûte piccolo), 2 hautbois, 1 cor anglais, 2 clarinettes, 1 clarinette basse, 2 bassons, 1 contrebasson, 4 cors, 4 trompettes, 3 trombones, 1 timbales, 1 percussionniste, 2 harpes, 1 mandoline, 1 piano, cordes

Creation information

  • Date : 17 June 1957
    Location :

    (version concert) États-Unis, Los Angeles


    Performers :

    Robert Craft, direction.

  • 1 décembre 1957 (version scénique), États-Unis, New York, New York City Ballet, direction : Robert Irving.

Observations

Réduction pour deux pianos par Stravinsky.

Titres des parties

  • Pas de Quatre
  • Double pas de Quatre
  • Triple pas de Quatre (Coda)
  • Prélude
  • Premier pas de Trois : Sarabande
  • Gafflarde
  • Coda
  • Interlude
  • Second pas de Trois : Branle simple
  • Branle gai
  • Branle de Poitou
  • Interlude
  • Pas de Deux (Coda)
  • Quatre duos
  • Quatre trios

Program note

Composition commencée en décembre 1953 interrompue en 1954 par la composition de In Memoriam Dylan Thomas et en 1955 par celle du Canticum Sacrum et achevée le 27 avril 1957.

Agon s'inscrit dans la période sérielle inaugurée par Stravinsky vers 1953 et développe cette nouvelle technique. Le titre (en grec : action, combat) fournit à Stravinsky le thème général de son ballet : il s'agit simplement d'une lutte entre plusieurs groupes de danseurs ; c'est le compositeur qui fixa lui-même à douze le nombre des danseurs. Œuvre en partie sérielle, Agon prend pour modèles des formes de danses du XVIIe siècle. Dans chacune des danses, Stravinsky utilise un groupe instrumental différent. On remarque la répétition à la fin de l'œuvre de la fanfare pour trois trompettes qui ouvre le ballet ; on remarque également la répétition du prélude en deux interludes.

Programme du Festival d'Automne à Paris, 1980