Karlheinz Stockhausen (1928-2007)

Solo (1965-1966)

pour un instrument mélodique avec réinjection

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1965 - 1966
    • Durée : entre 10 minutes et 20 minutes
    • Éditeur : Universal Edition

Information sur la création

  • 25 April 1966, Japon, Tokyo, par Jasusuke Hirata : trombone.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

Intéressé par les possibilités techniques des instruments mélodiques, Stockhausen, en écrivant Solo, a conçu une musique polyphonique pour un instrument monodique seul – l'instrumentiste s'adjoignant éventuellement la collaboration de quelques assistants.

« Je me suis imaginé une musique dans laquelle des fragments ou des figures liés au souvenir se superposent – comme dans la vie –, simultanément et de façon audible, à des instants déterminés, le soliste pouvant y ajouter des commentaires, des compléments, des éléments nouveaux. Le soliste, qui paraît ainsi penser « à voix haute », rend audibles la genèse et la disparition de processus évoluant sur plusieurs strates. Si la musique pouvait faire prendre conscience d'une pensée ou d'un vécu multidimensionnels (autrement dit, non d'un objet mais d'un processus d'élaboration structurelle), alors un niveau supérieur de la composition, intégrant entièrement le soliste, pourrait être atteint. Tout ce que l'instrumentiste pense durant la préparation et l'exécution de son Solo devrait devenir perceptible : le feed-back [bouclage] entre le soliste, ce qu'il a joué et ce qu'il doit jouer – entre lui, son second Moi, son troisième Moi et ses multiples Moi qui ont déjà joué et qui joueront encore. »

Karlheinz Stockhausen.