Salvatore Sciarrino (1947)

Aspern Suite (1979)

pour soprano et instruments

  • Informations générales
    • Date de composition : 1979
    • Durée : 45 mn
    • Éditeur : Ricordi, Milan, nº 132996
    • Dédicace : à Veronica Kleiber
    • Livret (détail, auteur) :

      Lorenzo Da Ponte et anonymes


      1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

      3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

      4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

Effectif détaillé
  • soliste : soprano solo
  • 2 flûtes (aussi 1 flûte piccolo, 2 flûtes altos, 1 flûte basse), percussionniste, clavecin, alto, violoncelle

Information sur la création

  • Date : 6 September 1979
    Lieu :

    Italie, Città di Castello, Festival delle Nazioni di Musica da Camera


    Interprètes :

    Alide Maria Salvetta : soprano, Mario Ancillotti et Roberto Fabbriciani : flûte, Germano Cavazzoli : percussion, Antonio Ballista : clavecin, Aldo Bennici : alto, Luigi Lanzillotta : violoncelle, direction : Salvatore Sciarrino.

Observations

Enregistrements : Susanna Rigacci : soprano, ContempoartEnsemble, direction : Mauro Ceccanti, ARTS 2000 CD 47591-2 ; Petra Hoffmann : soprano, Ensemble Recherche, cd Stradivarius 2011, STR 33890. 


  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

Titres des parties
  1. Ouvertura (correspondant au n° 1 de Aspern), Tema
  2. Aria "Aprite un po' quegli occhi" (corr. n° 4)
  3. Canzonetta "Deh vieni non tardar" (corr. n° 9)
  4. Canzone rituale (corr. n° 10)
  5. Passeggiata (corr. n° 11)
  6. Continua la passeggiata, Tramonto (corr. n° 12)
  7. Aria "Non più andrai farfallone amoroso" (corr. n° 15)
  8. Notturno, Arietta "Non so più cosa son cosa faccio" (corr. n° 17), Intermezzo, Finale (corr. n° 1)

  1. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  2. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

  3. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  4. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466.