Arnold Schoenberg (1874-1951)

Vier Lieder op. 2 (1899-1900)

pour voix et piano

  • Informations générales
    • Date de composition : 1899 - 1900
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Universal Edition, nº UE 3652, UE 3653, UE 3654, UE 3655
    • Opus : 2
    • Dédicace : A mon professeur et ami, Alexander von Zemlinsky
    • Livret (détail, auteur) :

      Richard Dehmel (1, 2, 3) et Johannes Schlaf (4)


      1. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

      2. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

      3. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

      4. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16. 

Effectif détaillé
  • 1 voix soliste non spécifiée, 1 piano

Information sur la création

  • Date : 11 February 1904
    Lieu :

    Vienne (1, 2)


    Interprètes :

    Walter Pieau : voix, Alexander von Zemlinsky : piano.

    • 26 janvier 1907, Vienne (3), Arthur Preuss : voix, Alexander Zemlinsky : piano.
    • 28 avril 1915, Vienne (4), Emmy Heim : voix, Eduard Steuermann : piano.

Titres des parties

  1. Erwartung, Richard Dehmel
  2. Schenck mir deinen goldenen Kamm, Richard Dehmel
  3. Erhebung, Richard Dehmel
  4. Waldsonne, Johannes Schlaf

  1. Whittall, Arnold, Jonathan Harvey, Londres, Faber and Faber, 1999. Traduction française sous le même titre par Eric de Visscher, L’Harmattan, Ircam-Centre Georges Pompidou, 2000, p. 44. 

  2. Harvey, Jonathan, « Le Miroir de l’ambiguïté », Le Timbre, métaphore pour la composition, recueil de textes réunis par Jean-Baptiste Barrière, Paris, Ircam, Christian Bourgois, 1991, p. 454-466. 

  3. CAUSSÉ, Réné, SLUCHIN, Benny, Sourdines des cuivres, Paris : Editions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. 

  4. Yan Maresz, cité par Bruno Heuzé, dans HEUZÉ, Bruno, « Yan Maresz, Portrait », Résonance, Ircam/Centre Georges Pompidou, n° 14, septembre 1998, page 16.