Arnold Schoenberg (1874-1951)

Friede auf Erden op. 13 (1907)

pour chœur mixte à huit voix (avec petit orchestre ad lib.)
[Paix sur la Terre]

  • Informations générales
    • Date de composition : 1907
    • Durée : 8 minutes environ
    • Éditeur : Schott, nº SKR 19008
    • Opus : 13
    • Livret (détail, auteur) :

      Conrad Ferdinand Meyer, Da die Hirten ihre Herde ließen...

Effectif détaillé
  • chœur mixte(2 soprano, 2 contralto, 2 ténor, 2 basse)
  • 2 flûte, 2 hautbois, 2 clarinette, 2 basson, 2 cor, 1 violon, 1 violon II, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse

Information sur la création

  • 9 December 1911, Vienne, par Philharmonischer Chor, Wiener Lehrergesangsverein, Wiener Tonkünstler-Orchester, direction : Franz Schreker.

Note de programme

Œuvre composée en 1907 pour un concours ; seule œuvre d'inspiration chrétienne écrite par Schoenberg ; sa première œuvre a capella.

La raison majeure de la rareté de l'exécution de cette oeuvre réside dans la difficulté d'intonation... La forme générale ressemble à celle d'un motet, la division strophique étant respectée (certaines strophes se trouvent reprises sous des formes variées), mais la concentration formelle qui caractérise la pensée de Schoenberg depuis les Symphonies de chambre est tout aussi frappante ici. Ainsi qu'on peut l'imaginer, l'écriture est extrêmement contrapunctique et fait un abondant usage des principes d'imitation et autres qui sont particuliers à cette science. Harmoniquement, le langage est fort avancé (c'est cela surtout qui constitue la difficulté d'exécution) en ce qu'il utilise tous les procédés d'extension tonale qui nous sont familiers à présent.

René Leibowitz, programme du Festival d'Automne à Paris, 1980