Kaija Saariaho (1952)

Petals (1988)

pour violoncelle et électronique ad libitum

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1988
    • Durée : 08 mn
    • Éditeur : Wilhelm Hansen
    • Dédicace : à Anssi Karttunen
Effectif détaillé
  • violoncelle

Information sur la création

  • 18 May 1988, Allemagne, Brême, par Anssi Karttunen.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Observations

La partie électronique ne comporte qu'une légère réverbération générale, ainsi qu'un double effet de transposition d'un quart de ton en dessous et au dessus Saariaho souhaite un son « clair et brillant », selon l'acoustique la salle, ou d'autres contraintes, on peut jouer la pièce sans électronique.

Note de programme

Cette œuvre a été écrite brusquement en quelques jours après une longue période de préparation. Le matériau de la pièce vient directement de Nymphea pour quatuor à cordes et électronique. Le titre de la pièce résulte de cette relation. Les éléments opposés sont ici des passages fragiles, colorés, et des événements plus énergiques avec un caractère clairement rythmique et mélodique, bourgeonnés à partir du matériau précédent. Ces figures, plus détaillées et précises, traversent des transformations variées, pour se refondre finalement à la texture filigranée originale, moins dynamique mais non moins intense. Petals a été inspirée par le jeu d'Anssi Karttunen, et lui est dédiée.

Risto Nieminen, « Kaija Saariaho », Les Cahiers de l'Ircam, coll. Compositeurs d'Aujourd'hui n° 6, Ircam - Centre Pompidou, 1994.