Kaija Saariaho (1952)

Oi kuu (1990)

pour clarinette basse et violoncelle
[Pour la lune]

  • Informations générales
    • Date de composition : 1990
    • Durée : 06 mn
    • Éditeur : Wilhelm Hansen
    • Dédicace : à Kari Kriikku et Anssi Karttunen. à Camilla Hoitenga et Anssi Karttunen (version pour flûte basse)
Effectif détaillé
  • clarinette basse, violoncelle

Information sur la création

  • Date : 15 September 1990
    Lieu :

    Pologne, festival Automne de Varsovie


    Interprètes :

    Kari Kriikku : clarinette basse, Anssi Karttunen : violoncelle.

Note de programme

Cette œuvre, dont la traduction approximative du titre pourrait être « Pour la lune », marque une petite pause entre deux grandes œuvres pour orchestre, Du cristal et [work:11548][...à la Fumée]. Elle est constituée d'éléments qui me sont venus à l'esprit lors de ma recherche d'un dénominateur commun entre la clarinette basse et le violoncelle : harmonie fondée sur les sons multiphoniques de la clarinette, sur les sons multiphoniques et la couleur sonore du violoncelle, sur les ressemblances et les différences de l'articulation, sur les différences de couleur des deux instruments jouant dans le même registre. J'ai écrit Oi kuu à la demande de Kari Kriiku et Anssi Karttunen, et leur ai dédié cette œuvre.
Kaija Saariaho.

La nouvelle version pour flûte basse et violoncelle, dédiée à Camilla Hoitenga et Anssi Karttunen, a vu le jour en 1993. La création, prévue pour le festival Marzena à Seattle, aux Etats-Unis, n'eut pas lieu en raison de l'annulation du festival.

Risto Nieminen, « Kaija Saariaho », Les Cahiers de l'Ircam, coll. Compositeurs d'Aujourd'hui n° 6, Ircam - Centre Pompidou, 1994.