Manuel Rocha Iturbide (1963)

Transiciones de fases (1993)

pour quatuor de cuivres et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 1993
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Inédit
    • Commande: avec l'aide du Fonds national pour la culture et les arts du Mexique
    • Dédicace : à Manuel Rocha Lassaux
Effectif détaillé
  • 1 cor, 1 trompette, 1 trombone, 1 tuba

Information sur la création

  • 12 February 1994, Paris, Ircam, Espace de projrction, concert du Cursus de composition, par l'ensemble Court-Circuit, direction : Pierre-André Valade.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus de composition et informatique musicale.
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Manuel Rocha Iturbide
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

Transiciones de fase est une pièce interactive pour quatuor de cuivres et ordinateur. Cette pièce est une recherche sonore sur les sons des cuivres et une représentation dans la composition des différents états matériels de ces sons, tels les éléments naturels, tels l'eau et ses différents états : gazeux, liquide ou congelé. Les transitions entre un état et l'autre constituent alors, dans la pièce, une métaphore des processus chaotiques, des cheminements du régulier à l'irrégulier, de la certitude à l'incertitude, du stable à l'instable. Les théories du chaos m'ont inspiré aussi pour la création de la structure globale de la pièce, qui est une espèce de fractalisation du rapport 3/2, représenté par la durée des sections, des phrases, des cellules rythmiques..., tandis que le matériau mélodique m'a été suggéré par l'analyse spectrale de slaps de tuba et de trombone. Les sons électroniques, dérivés de l'effectif instrumental scénique, sont préalablement travaillés et mixés en studio. Une partie de ces sons est traitée par ordinateur, avec un vocodeur de phase en utilisant les techniques de dilatation et de contraction temporelle, de filtrage formantique et de convolution. L'autre partie des sons a été créée par synthèse, soit par l'analyse et la re-synthèse des sons des instruments, à l'aide de modèles de résonance, soit par granulation des sons grâce à un logiciel contrôlé par PatchWork. La Station d'informatique musicale de l'Ircam (Sim) est utilisée comme système direct-to-disk, et pour les transformations des sons instrumentaux en temps réel.

Manuel Rocha Iturbide.