Jean-Claude Risset (1938)

Voilements (1987)

pour saxophone et bande

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1987
    • Durée : 14 mn
    • Éditeur : Salabert
    • Dédicace : à Daniel Kientzy
  • Genre
Effectif détaillé
  • saxophone ténor

Information sur la création

  • 1987, France, Bourges, Festival Synthèse, par Daniel Kientzy.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : LMA-CNRS (Marseille-Luminy)
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Observations

Enregistrements : cd Ina Daniel Kientzy, « SaxComputer », INA C2000, 1990 ; cd Paysaginaire : Fabien Chouraki, « Visages du saxophone » n° 5, 2003, 871106-SC871, 2003 ; cd Mai solo, Maguelonne 111158, Joël Versavaud, saxophone (avec Boeuf, Alla, etc), 2006.

Note de programme

Voilements, pour saxophone ténor et bande magnétique, été écrit en 1987 à la demande de Daniel Kientzy. La pièce est dédiée à Kientzy, pionnier du saxophone contemporain et explorateur de nouveaux modes de jeu.

Le titre fait allusion au rôle de la bande : d'abord double, écho du soliste, le son venant des haut-parleurs démultiplie son jeu, mais en même temps il l'altère, le gauchit, le voile, comme une étoffe au vent ou une roue qui ne tourne plus rond. D'étranges transformations prennent place : l'échelle des hauteurs se détempère, les volutes mélodiques se ferment sur elles-même, à la façon d'un disque rayé. Alors la perspective change, on passe du télobjectif au grand angle. La bande devient plus multiple et lointaine. Font irruption des sons de synthèse étrangers à l'univers du saxophone. Et il s'instaure jusqu'à la fin un rapport plus pacifique et distant entre la bande et les divers modes de jeu du soliste.

La bande a été réalisée à Marseille (Faculté des Sciences de Luminy et Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique du CNRS). Les sons enregistrés par Daniel Kientzy ont été transformés à l'aide du processeur audionumérique SYTER conçu à l'INA-GRM par Jean-François Allouis et industrialisé par Digilog. L'auteur remercie Pierre Dutilleux pour son travail sur SYTER. Les sons de synthèse ont été produits sur un ordinateur compatible IBM-PC à l'aide de la version du programme MUSICV étendue par Daniel Arfib; ils ont été spécifiés par des gestes instrumentaux sur un clavier MIDI, puis transcrits en code MUSIC V. Ce transcodage, réalisé par Frédéric Boyer, permet d'allier les ressources de la synthèse et les commandes temps réel.

Voilements, enregistré par Daniel Kientzy, figure avec des oeuvres de Racot et Teruggi sur le disque compact SAX-COMPUTERS (INA C2000, distribution Adda). L'œuvre a été également enregistrée par Fabien Chouraki avec des œuvres de Lejeune, Cavanna, etc., sur le CD Paysaginaire (Visages du saxophone n° 5, 2003, 871106-SC871, distribué par Socadisc, avec Veldhuis, Lejeune, Dhermy, Rolin, Cavannna, Becker).

Jean-Claude Risset.