Jean-Claude Risset (1938)

Dérives (1985)

pour chœur et bande magnétique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1985
    • Durée : 15 mn
    • Éditeur : Salabert, Paris
    • Commande: Hartford University
Effectif détaillé
  • chœur mixte

Information sur la création

  • 1985, États-Unis, Connecticut, Hartford University, Festival Musica Nova et Antiqua, par Hartt Singer, direction : Gerald Mack.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : LMA-CNRS, Marseille et Dartmouth College
Dispositif électronique : sons fixés sur support (sons de synthèse réalisés par ordinateur fixés sur support 2 pistes)

Titres des parties

trois mouvements

Note de programme

Dérives fait dialoguer un chœur mixte et des sons de synthèse. La pièce comporte un mouvement bref et « théâtral » encadré par deux mouvement plus longs. Le titre fait allusion à des transformations insidueuses qu'on peut entendre dès le début de la pièce et qui confèrent une qualité vocale à des sons anonymes ; il envoie aussi aux glissements de fréquence qui marquent le troisième mouvement : aussi bien pour le chœur que pour les sons de synthèse.

La bande de Dérives comporte des sons de synthèse provenant de plusieurs sources : sons obtenus hors temps réel à l'aide du programme MusicV ; sons obtenus en temps réel :
1) sur un synthétiseur Synclavier II au Bergman Electronic Studio de Dartmouth College et au Groupe Musique Expérimentale de Marseille (remerciements à Jon Appleton et Georges Bœuf)
2) sur un synthétiseur Yamaha TX816, utilisant des timbres quasi-vocaux programmés par John Chowning et David Bristow. »

Jean Claude Risset, édition Salabert.