Maurice Ohana (1913-1992)

Lys de Madrigaux (1975-1976)

pour soli, chœur féminin et petit ensemble instrumental

  • Informations générales
    • Date de composition : dec 1975 - feb 1976
    • Durée : 23 mn about
    • Éditeur : Jobert
    • Commande: Radio France pour la Maîtrise
    • Dédicace : à Guy Reibel
Effectif détaillé
  • chœur de femmes à 24 voix [au minimum] (12 soprano [dont 3 solistes], 12 mezzo-soprano [dont 3 solistes]), percussionniste, piano [avec 3e pédale] , orgue [ou positif] , 2 cithare [1 en 1/3 de ton, 1 chromatique jouées par une même personne]

Information sur la création

  • 1 June 1976, France, Paris, Maison de la Radio, Auditorium 104, par par Evelyne Horiot, Claude Lantony, Nicole Robin : sopranos, Anne Bartelloni : mezzo, Françoise Gagneux : percussion, France Pennetier : piano, Christian Villeneuve : orgue, Monique Rollin : cithares et le Chœur féminin de Radio France, direction : Guy Reibel.

Titres des parties

I. Calypso ; II. Circé ; III. Star made blues ; IV. Parques ; V. Tropique de la Vierge ; VI. Miroir de Sapho.

Note de programme

Destinés à l'origine à la maîtrise de jeunes filles de Radio-France, ces Madrigaux sont autant de petits drames dont la trame repose sur le déroulement musical et non sur un texte, à l'exception d'une seule pièce (blues) qui peut, du reste, être vocalisée. Les figures féminines évoquées sont fascinantes et vénéneuses ; leur pouvoir trouble ou cruel suscite une musique sensuelle et sauvage dont le centre est un blues nostalgique, chanté à l'unisson sur un texte en anglais du compositeur.

Christine Prost, catalogue raisonné de l'œuvre de Maurice Ohana, Revue Musicale, Editions Richard-Masse.