Maurice Ohana (1913-1992)

Les Représentations de Tanit (1951)

musique de ballet pour orchestre


œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1951
    • Vidéo, installation (détail, auteur) : chorégraphie de Maurice Béjart
    • Éditeur : partition retirée du catalogue

Information sur la création

  • June 1956, France, Enghien, Casino, par le Ballet de l'Etoile.

Note de programme

Argument : Tanit est la déesse des Phéniciens et des Carthaginois. Divinité étrange et ambiguë, féconde et destructrice, elle incarne les instincts les plus charnels et les amours les plus mystiques. Son double visage préside à d'étranges rites d'initiation. Inspirée par la contemplation des statuettes de Tanit, déesse carthaginoise de la fécondité, découvertes à Ibiza, cette oeuvre marque déjà la tendance de Maurice Ohana à évoquer à travers sa musique la présence du surnaturel dans l'ordre humain. Les « représentations » sont l'équivalent musical des statuettes, les « figures » de Tanit. Pour les répétitions du ballet l'auteur en a réalisé une transcription pour piano.

Christine Prost, catalogue raisonné de l'œuvre de Maurice Ohana, Revue Musicale, Editions Richard-Masse.