Maurice Ohana (1913-1992)

Le Guignol au gourdin (1958)

pour voix solistes, chœur et orchestre


œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1958
    • Durée : 1 h 15 mn about
    • Éditeur : Billaudot, partition en dépôt
    • Commande: Festival de Carcassonne (direction Jean Deschamps)
Effectif détaillé
  • solistes : soprano, baryton solo
  • chœur d'hommes à 6 voix , flûte, 2 hautbois, clarinette, basson, trompette, timbales, 2 percussionniste, piano, clavecin, 3 violon, 2 violon II, 2 alto, 2 violoncelle, contrebasse, guitare [sur scène]

Information sur la création

  • July 1958, France, Carcassonne, Festival, par l'Orchestre de chambre et les chœurs de Toulouse, Denyse Gouarne : clavecin, direction : Serge Baudo, mise en scène, décors et costumes : Maurice Ohana.

Observations

Cette œuvre est la reprise en spectacle théâtral du Guignol au gourdin pour quinze exécutants (pièce radiophonique), adaptation par André Belamich.

Note de programme

La pièce de Lorca, sous-titrée Tragi-comédie de Don Cristobal et de Rosita est une farce pour marionnettes reprenant, sous les dehors d'une bouffonnerie villageoise, le thème mythologique du Minotaure, monstre terrorisant le village, dévoreur de jeunes filles. Mais le monstre n'est qu'un pantin dont les ressorts se cassent et qui meurt sans saigner. Cette pièce est truffée de chansons et d'indications d'ordre musical. La partition (flamenco transposé, chants populaires) respecte ces indications, en se donnant comme objectif d'intégrer entièrement la musique à la trame théâtrale dans l'esprit de la tradition recherchée par Lorca.

Christine Prost, catalogue raisonné de l'œuvre de Maurice Ohana, Revue Musicale, Editions Richard-Masse.